Deuxième phase, après le décollage en partie 1 et 2 :

Pose d'enduit, Ponçage et Sous-couche...

On va devoir se résoudre à poser du papier peint ensuite, vu l'état des murs (et pas de la peinture à mon grand regret, j'ai une envie de blanc mat pout toute la maison), mais on va poser une sous-couche histoire de pouvoir décoller le papier tranquillement, autant faire les choses bien hein.
Enfin, essayer.

Pour cette deuxième session, on apprend vite de ses erreurs, on a fait un tour au magasin de bricolage avant de commencer la bidouille, du coup, on a ce qu'il nous faut, et pour en être bien sûrs, on fait l'inventaire avant de commencer: enduit pour reboucher le massacre, couteau à enduire, truc à poncer l'enduit, peinture de sous-couche, bac à peinture, rouleaux, pinceaux pour les bordures, scotch de protection, bâche pour le sol, chaises, on est parés...



Samedi

Pour la pose d'enduit, c'est Lom qui s'y colle, pendant que je suis au travail... mais avant que je parte, j'ai du lui consacrer 20 minutes (pour quoi vingt, je ne sais pas, c'est ce qu'il a réclamé...) pour que je lui explique la pose d'enduit...
- Ben tu sais je n'ai jamais fait ça non plus mon chéri... Les trous de vis, oui, mais pas sur les murs dépouillés...
...
Bon, d'accord, je te montre...
...
Oula, c'est épais hein...

Bon, hop hop hop, voilà, démonstration sur un tout petit trou de punaise, sur un trou de vis, sur un trou dans le carton du mur...
- Voilà mon chéri, tu n'as plus qu'à reboucher tout partout, pour les trous où il y a des chevilles, il faut les enfoncer au marteau d'accord?
Je suis sûre que tu auras fini la pièce dans la journée... tu peux attaquer l'autre hein si c'est ça...

Lom n'est pas bavard, mais alors quand il faut qu'il bricole ça vire au mutisme... concentration peut-être???
- Allez bisous, à tout-à-l'heure!!!
Le soir, il est content de m'annoncer qu'il a fini la pièce tranquille, qu'il a eu le temps de ne rien faire aussi. Bon. Je vais voir. Ca a l'air bien.


Dimanche.

14h30
Lom perce des trous dans le fond de mes jolies jardinières récemment acquises, pour que l'eau puisse s'évacuer que je lui explique. J'aurai pu le faire, mais ça va augmenter sa confiance en sa part bricoleur.
Ca fait trois trous à percer. Mince. J'aurai jamais du lui demander ça aujourd'hui, il va jamais vouloir s'y mettre pour les chambres...

16h00...
On pose la bâche au sol.

16h10
Je m'attaque au ponçage. Lom met une première couche d'enduit dans la pièce à côté sur les gros gros dégâts.

16h12
Je dois être blanche. De poussière.

16h14
- Loooooooooom!!!! Tu pourrais aller me chercher des lunettes dans ce que mon père nous a donné???
- Grnnnfff!
- Mais je suis pleine de poussière je vais en mettre partout!
Regarde aussi si on a des nez de cochons aussi et monte les combinaisons tant que tu y es.
- Mais je sais pas où c'est...
- Tu vois le garage, tu vois la boîte à outils, c'est le sac juste à côté.

16h17
Il entre dans la pièce et se marre.
- Oui, je sais, Marie-Antoinette.
Il me donne les lunettes.
- Il n'y avait pas de nez de cochon??? parce que c'est l'horreur là.
- Non.
- T'as vu en fait c'est lisse hein, c'est cool si c'est ça on va pouvoir mettre de la peinture dessus!!!
- Ben oui on va mettre la peinture!
Ca sent Lom qui a bien retenu mon argumentation spéciale "il faut absolument mettre une sous-couche".
- A la place du papier. En décoration.
- Ah... oui...
Il s'en fout.
Pas moi. J'aurai de la peinture sur mes murs. Héhé.

16h21
J'ai chaud. J'ouvre la fenêtre.

16h26
C'est pire que faire les vitres.

16h39
Je transpire de partout c'est l'horreur.

17h03
-LOOOOOOOOOOOOOOMMM!!!!!!!
T'AS PAS REBOUCHE LES TROUS DE PUNAISES!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je vais le tuer l'étriper le découper en petits morceaux m**** p***** ma peinture!!!
- Bah non, t'as vu le nombre de trous!!!
- Oui, et à cause de ça, on ne va pas pouvoir mettre de peinture.
- Y'en avait des milliers!
- Non, pas des milliers. Une centaine d'accord. T'abuses! Reboucher tous les trous c'est TOUS les trous!

Pfchuiiiitt! envolée ma belle peinture blanche.
Reposer de l'enduit ça veut dire laisser sécher 12 heures...
- Tu as vue sur la mer t'as vu.
- Ouais.
T'as fini toi?
- Non.
Il y retourne.

17h26
- J'ai fini je vais t'aider.
- Non.
- Laisse je finis.
- Non c'est bon j'ai fini.
- Dans cinq minutes?
- Cinq minutes, dix minutes... Une heure, trois jours... le temps qu'il faudra pour ravaler ma colère en frottant ce p****** de mur et digérer le fait de ne pas faire de peinture car Monsieur estime que si il y a trop de trous à son goût il peut se passer de les reboucher...

17h39
J'ai fini. Je me débarrasse de toute la poussière possible, et je descend boire un coup.
- Tu peux aller dépoussièrer maintenant, en passant l'éponge humide sur les murs, bien PARTOUT pour que la sous-couche accroche bien, tu peux prendre la balayette d'abord pour brosser les plinthes et les recoins. Et n'hésites pas à changer l'eau de ton seau!
Je me secoue dehors. L'horreur. Je me mouche. L'horreur. Penser au nez de cochon la prochaine fois....

17H43
- Tu as soif?
Je nous sers à boire.
- Tu as faim?
- Non.
- Moi je vais manger un truc au soleil.
- D'accord.
Il vient goûter avec moi. Il n'avait pas faim, mais caractéristique de Lom, il ne supporte visiblement pas que je mange un truc sans lui.

17h58
- Bon, faut y aller là...
Répétition des consignes, il monte dépoussiérer, je reste dehors.
Je remplis mes nouveaux bacs de bon compost, je sème des petites graines, j'admire mes poussettes de gazon, je découvre un plan de fraise sous la haie, ...

18h17
- Ca y est!
- Viens je te montre des trucs en attendant que ça sèche!
C'est dingue ce qu'on peut apprendre à un homme en 2m² de verdure...

18h30
Je monte.
- Mais tu te moques de moi? T'as pas passé la balayette sur les plinthes?!?
- Ah si.
- Ben c'est quoi ça?

Gros poutas de poussière sur la plinthe.
- Oh ben j'ai oublié.
Prenons une pièce avec quatre murs, ...nan allez, on oublie, on garde son calme et au boulot!
J'enfile une combinaison de Ghost Buster... Lom est jaloux mais il ne veut pas en mettre une, il fait l'homme quoi, même pas peur.
Je commence à scotcher les boiseries.
Lom arrive avec les lunettes de protection. je suis morte de rire.
- On va peindre là.
- Oui.
- On ne va pas peindre le plafond tu sais.
- Oui.
- Pour l'instant on scotche là...
- Oui.
- D'accord. J'ai embauché de la main d'oeuvre étrangère... J'me bidonne. Il garde ses lunettes. Il doit se sentir pro avec.

On finit de protéger les bordures de nos coups de rouleaux inexpérimentés et on attaque.
Mis à part qu'on utilise le double de peinture prévue, on ne s'en sort pas trop mal...

Le meilleur ça va être les prochaines étapes: le plafond (j'hésite entre un lessivage et le repeindre...) et les boiseries à poncer et à repeindre... hummmmmm ça va être bien!