2009
La seule qu'on aie pu goûter...

Je me régalais déjà
quand je voyais que mes trois petits pieds de fraises plantés l'an derniers
avaient fait des gourmands et donc étaient devenus une douzaine de pieds,
et quand j'ai vu le nombre de fleurs je me léchais les babines,
et quand j'ai vu qu'elles commencaient à rosir je salivais d'avance...

Et bien malheureuse que je suis,
à avoir hébergée une nichée de merles,
et bien j'ai pu miraculeusement en goûter une dimanche dernier
(et encore j'ai du la partager en deux),
épargnée par je ne sais quel hasard...

Bien-sûr ma cage à fraises est devenue bien trop petite pour cacher tout le monde, alors il va falloir que je me décide à partir en quête de filet si je veux en goûter une autre...
Comme si j'avais besoin de ces nouveux gourmands, le jardin en est déjà rempli (et je ne parle pas de Lom aux aguets sur la chaise longue)...